20/09/2003

C'est parti mon kiki !

Cela fait des années que je tente par tous les moyens de coucher sur une page blanche mon regard si particulier sur les choses de la vie.Sans doute, suis-je fou. A lier.Est-ce ce mur que mon crâne à violemment heurté alors que j'avais huit ans, m'enfermant des mois durant dans une migraine lancinante ? Ou bien, est-ce, entre mes trois et cinq ans, cette incompréhension de voir ma maman disparaître derrière la porte pendant des semaines sans aucune explication ? Je ne sais pas. Toujours est-il que mon cerveau travaille, vingt quatre heures sur vingt quatre, et que je trouve le silence dans ma tête et le repos de mon esprit qu'une fois le sommeil rencontré au détour d'une pensée. La chose est épuisante mais riche. Tout est l'objet d'analyses et de réflexions, tout est prétexte à l'imagination, à la création. Sans doute trop.Car à force de recevoir à chaque seconde des milliers d'informations, des tonnes d'impressions, des vagues déferlantes de sentiments, le risque est grand de sombrer dans la paranoïa, dans la folie.J'en suis même à me demander parfois si je n'ai pas déjà franchi le miroir.De la raison de vous partager ce petit bout de folie !

12:26 Écrit par Gouttedeau | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Sweet OUai c cool es bien écri ! CONTINUE T'AS UN FAN ! Et laisse tomber les comentaire des gens ki trouve que ton blog est nul !
COURAAAAAAAAAAGE !
PUB : Va visiter mon blog !

Écrit par : MIKE | 20/09/2003

Oo tes totalmeent timbre arrretedeta casser lescouille avec ca trouve toi une meuf etarrete de pense a tes merde vie au jour le jour sans te poser de question ettout ira mieux tu sera un fou heureu

Écrit par : SKAI | 04/03/2005

LA VIE EST BELLE Si on n'arretait pas de penser au merde de ce monde je crois qu'on deviendrait tous depressifs alors des fois vaut mieu voir le beau coté des choses plutôt que de tous voir en noir. Evidemment cela ne veut pas dire que l'on doit oublier le monde et l'ignorer. ;)

Écrit par : Lola | 23/10/2005

Les commentaires sont fermés.